27e Congrès de l’UPU : Comment la Covid-19 a enfoncé le secteur postal





27e-congres-de-lupu-comment-la-covid-19-a-enfonce-le-secteur-postal


"Covid-19 et secteur postal : ce qui a changé, ce qui n’a pas changé et ce qui doit changer", c’est le thème de la conférence ministérielle du 27e Congrès de l’Union postale universelle (UPU) qui se tient, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, depuis le lundi 9 août 2021. Y ont pris part les ministres en charge du secteur postal, les régulateurs, les agences intergouvernementales, etc.
Le Premier ministre Patrick Achi de la Côte d’Ivoire a planté un décor très peu reluisant du secteur.

A lire également - 27e congrès de l’Union Postale Universelle à Abidjan : tout est fin prêt

"La covid-19 a frappé au moment précis où notre secteur faisait déjà face à des défis majeurs. Les données disponibles indiquent que la part de la poste aux lettres dans les revenus totaux des opérateurs est en baisse constante de la digitalisation des économies et des échanges passant de 45 % en 2008 à 39 % en 2018 au profit des colis et de la logistique qui ont progressé de 16 % à plus de 27 % sur la même période", a-t-il révélé. Selon lui, l’impact le plus frappant de la crise " a été les perturbations de chaînes logistiques entraînant des répercussions sur les échanges internationaux qui ont diminué de 21 % au cours des 5 premiers mois de l’année 2020 par rapport à la même période en 2019".
Il sera donc question au terme de cette grande rencontre d’apporter de développer des stratégies afin d’assurer l’avenir de la poste mondiale. Il a exhorté les congressistes à trouver dans la révolution numérique les solutions nécessaires à la préservation de son avenir. Avec en ligne de mire la réduction la fracture postale qui existe entre les pays industrialisés et les pays en développement.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Démarrage de la Ligue 2: Le Comité de normalisation prend une importante décision

Voici les marques les plus admirées en Côte d’Ivoire et en Afrique