Kouassi Mathias (DGA de la compagnie ivoirienne d’électricité): "Le programme de rationnement a été globalement respecté dans sa mise en œuvre"





kouassi-mathias-dga-de-la-compagnie-ivoirienne-delectricite-quotle-programme-de-rationnement-a-ete-globalement-respecte-dans-sa-mise-en-oeuvrequot


La direction de la compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) a animé un point presse le vendredi 2 juillet dernier dans ses locaux afin de faire le bilan du programme de rationnement qui a démarré le 10 mai dernier et pris fin le 26 juin 2021.

Le directeur général adjoint, Kouassi Mathias, a, à cet effet, rappelé que le programme de rationnement de la fourniture de l’électricité mis en place sur instruction du ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, a obéit aux 3 grands principes que sont la mise en place de 2 plages horaires de rationnement d’une durée de 6 heures, à l’alternance hebdomadaire des plages horaires et l’exclusion de la journée du dimanche du programme de rationnement.

"Sur les 7 autres semaines de la période de rationnement, la tendance était plutôt positive avec une absence d’aléa majeur. Cela nous a permis dès que cela était possible, soit d’éviter de rationner la fourniture d’électricité soit de réduire les créneaux horaires dans certains cas", a confié le conférencier.

Il a par ailleurs, fait savoir que pendant les 8 semaines d’application du programme, la période la plus difficile du rationnement a été la semaine du 17 au 23 mai avec un impact de 20% des clients chaque jour pendant 6h. Les clients étaient rationnés 6 jours sur 7.

Il a noté aussi qu’à partir du 12 juin, ils sont passés à moins de 5% des clients résidentiels touchés par le rationnement par plages de 6h ce qui a permis à plus de la moitié des clients de ne plus être rationnés du tout. Les clients rationnés n’étaient plus impactés que seulement deux à trois fois par semaine.

A partir du 19 juin, l’indice est passé à moins d'1% de clients rationnés par plage de 6h, ce qui a permis à 80% des clients basse tension de ne plus être rationnés. Les clients rationnés n’étaient alors touchés qu’une à deux fois maximum par semaine. Ce, jusqu’au 26 juin, date à laquelle le rationnement par plage de 6h des clients basse tension s‘est arrêté.

Concernant les industriels, un allègement constant du programme de rationnement a été mis en œuvre avec le concours du comité de veille composé   des principaux acteurs des secteurs de l’énergie, de l’industrie, du commerce et du patronat. Les périodes hebdomadaires d’alimentation ont progressivement augmenté, passant de 48H les 2 premières semaines, à 64h les 2 semaines suivantes, pour se situer à 96H depuis début juin jusqu’au vendredi. 

Selon le DGA de la CEI, si cette période s’est passée sans heurts majeurs, c’est parce que son entreprise a pris le soin de communiquer avec la population à travers des canaux d’information tels que deux sites web et un numéro vert qui a permis de recueillir les requêtes et de les traiter dans de brefs délais.

Pour finir, il a tenu à rassurer les populations sur la ferme volonté de son entreprise de continuer à œuvrer à la réduction des perturbations ressenties par les populations ivoiriennes.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Menaces sur la sécurité humaine : Des actions bientôt entreprises pour l’alerte précoce

Côte d’Ivoire/25 ans de carrière de Soum Bill : Le palais de la culture plein à craquer