Entreprenariat féminin : Un programme prévoit de l’emploi pour 1150 femmes ivoiriennes dans le secteur de l’énergie





entreprenariat-feminin-un-programme-prevoit-de-lemploi-pour-1150-femmes-ivoiriennes-dans-le-secteur-de-lenergie


Dans le souci de favoriser l’employabilité des femmes, une coalition de cinq organisations dont les fondations "Schneider Electric", " Mastercard" et l'Agence américaine pour le développement international (USAID) s’unissent  pour lancer une initiative unique qui formera 1150 femmes ivoiriennes pour accéder à des opportunités d’emplois dans le secteur énergétique du pays.

Cette coalition a annoncé une initiative de 767 900 000 Franc CFA (1,4 million de dollars) pour ce programme  nommé "Projet de Renforcement des Opportunités pour les Jeunes (PRO-Jeunes women energy program)".

Un investissement qui contribuera selon les donateurs,  à remédier au déséquilibre entre les sexes dans le secteur énergétique du pays et à améliorer l'accès à l'énergie pour les communautés marginalisées

Cette initiative qui comprendra l'extension du programme de formation à un nouveau centre de formation situé dans la ville de Ferkessédougou, au nord de la Côte d'Ivoire n’est pas la première du genre. Elle  vient à la suite d’une précédente, fruit d’un partenariat antérieur entre l’IRC, la Fondation Mastercard et Schneider Electric pour former 1250 électriciens, dont 60 % de femmes, à travers quatre centres de formation professionnelle en Côte d’ Ivoire sur une période de cinq ans.

C’est un projet salutaire pour le secteur énergétique de la Côte d'Ivoire  qui se développe à un rythme rapide. L'économie du pays aura besoin de 6 000 MW d'ici 2030, soit 50 % de plus que la capacité actuelle du pays.

"L'augmentation des opportunités d'emploi pour les femmes est une victoire pour les femmes et une victoire pour l'économie ivoirienne. Les données internationales confirment que l'efficacité organisationnelle - d'une petite entreprise au niveau du gouvernement national - augmente lorsque les femmes sont significativement représentées", a déclaré l'ambassadeur des États-Unis en Côte d'Ivoire, Richard Bell.

Pour la directrice régionale, Afrique de l'Ouest, du Centre et du Nord, Fondation Mastercard,  Nathalie Akon Gabala, cette initiative est une reconnaissance que la diversité sous toutes ses formes est essentielle pour stimuler l'innovation et apporter de nouvelles façons de penser pour résoudre de vieux problèmes.

Quant au Dr Nancy Lowenthal, représentante de l'USAID en Côte d'Ivoire, elle pense qu’ "Une femme économiquement autonome peut mieux investir dans elle-même, sa famille et sa communauté, ce qui s'est avéré conduire à un certain nombre de résultats positifs en matière de développement".

 Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert après sa rencontre avec Kouadio Konan Bertin : " Nous sommes prêts pour mener à bien notre mission"

Sécurité des journalistes et professionnels de la communication : Sidiki Diakité échange avec la Commission d’attribution de la carte Cijp