Retour annoncé de Gbagbo le 17 juin : les autorités ivoiriennes disent ne pas être informées





retour-annonce-de-gbagbo-le-17-juin-les-autorites-ivoiriennes-disent-ne-pas-etre-informees


L’annonce du retour de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo pour le 17 juin 2021, semble ne pas avoir été prise de manière consensuelle avec les autorités ivoiriennes. Ces dernières, selon une dépêche de RFI, affirment ne pas avoir été consultées dans le choix de cette date.
"Quelques minutes après l’annonce, le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin – pourtant partie prenante des discussions avec le FPI sur les modalités de ce retour – assurait à RFI ne pas en avoir été informé", écrit le média français. Qui cite le porte-parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly : "Ce que nous avions convenu, c’est que la date devait être choisie de façon consensuelle. Donc, pour nous, il n’y a pas de date (…) Je ne sais pas comment il arriverait à cette date du 17 juin si aucune disposition n’est prise pour son accueil". Et le ministre de conclure selon RFI : "Quand ils vont nous saisir pour nous donner une date, nous allons décider ensemble si cette date est tenable ou pas".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Mort tragique du maire de Bouaflé : voici les circonstances de l’accident

La gare de taxi de Koumassi fermée suite à des scènes de violence